Ecole Doctorale des Grandes Ecoles

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Secrétariat Général
Direction Générale de l’Enseignement Supérieur
École Doctorale des Grandes Écoles                                                   

Direction de l’École Doctorale des Grandes Écoles

Président du Conseil Scientifique : Pr. Donatien NGANGA KOUYA 

Directeur de l’École Doctorale des Grandes Écoles : Pr. Gilbert NGUEMA ENDAMNE

Directeur Adjoint de l’École doctorale des Grandes écoles : Pr. Fidèle ALLOGHO NKOGHE 

 

Création et Fonctionnement

L’École Doctorale des Grandes Écoles, a été créée par l’Arrêté n°00182 du 2 février 2016 par Madame Denise MEKAM’NE EDZIDZI, ép. TATY. Sa création correspond à un contexte spécifique de raréfaction de formation doctorale et l’impossibilité d’envoyer les bénéficiaires de stages verticaux en Europe, en Amérique et en Afrique. Elle répond au souci exprimé par de nombreux collègues recrutés avec un DEA ou un MASTER dans l’enseignement supérieur d’achever leur formation de doctorat. Elle est aussi la traduction en actes des recommandations des États Généraux de l’éducation, de la formation, de la recherche et de l’adéquation formation/emploi de 2010.

L’École Doctorale des Grandes Écoles a son siège à l’École Normale Supérieure de l’Enseignement Technique. Son administrateur de crédits est le Directeur général de l’École Normale Supérieure de l’Enseignement Technique.

Son texte de création est d’une validité transitoire parce que les statuts des trois Écoles (ENSET, ENS et ENEF) ne reconnaissent pas dans leur formation l’existence de l’École doctorale. Seul, un Décret dans le cadre de la création de la future université des sciences de l’éducation en construction, prévoit au sein de cette entité l’École doctorale des grandes écoles. Dans cet esprit, la disposition de l’Article 10, ne peut s’appliquer qu’en cas d’érection de l’Arrêté de création en Décret. Par conséquent, l’autorité de nomination des membres de l’École doctorale est le Triumvir. Toute interprétation contraire à cette évidence renvoie à une cécité juridique, doublée d’une intention intéressée et inavouée. Les responsabilités internes au sein des universités et grandes écoles n’incombent pas à la tutelle en raison du sacro saint principe de l’autonomie.

Les objectifs de l’École Doctorale des Grandes Écoles

Les réformes universitaires induites conjointement par les conférences de la Sorbonne en 1998 et de Bologne en 1999 et les États Généraux de l’Éducation, la Recherche et l’Adéquation Formation/Emploi de 2010, encouragent la création des Écoles Doctorales. Il s’agit d’une nouvelle orientation qui consiste à économiser des ressources et à les orienter dans les secteurs productifs. Dans le domaine de l’enseignement supérieur, les dépenses de formation des docteurs dans les universités européennes et américaines sont onéreuses. Ainsi, la nouvelle politique voudrait qu’on privilégiât les institutions et des experts nationaux grâce à l’assistance technique des partenaires dédiés à cette cause notamment le CAMES et l’AUF. La coopération inter-universitaire par le truchement des conventions et des ententes spécifiques, aiderait également à la structuration des écoles doctorales. C’est dans cet esprit que l’École Doctorale des Grandes Écoles a vu le jour en mars 2016 par un arrêté ministériel. Les objectifs sont les suivants :

  • Former des enseignants-chercheurs compétents dans les domaines spécifiques des grandes écoles ;
  • Participer au développement du Gabon à travers la recherche /développement en vue d’une appropriation des technologies,
  • Former des didacticiens dans les domaines de l’enseignement général et technique.

Les Offres de formation proposées

L’École Doctorale des Grandes Écoles privilégie des domaines qui souffrent d’un faible taux d’encadrement dans les institutions universitaires nationales. L’admission tient compte de ce paramètre important. Aujourd’hui, l’École doctorale des Grandes Écoles propose des formations doctorales suivantes :

  • littérature anglaise
  •  géographie
  •  mathématiques pures
  •  chimie du bois
  •  sciences du bois
  • géochimie
  • finances
  •  sciences de l’éducation
  • histoire sociale
  • géo-mantique
  •  physiologie végétale
  • chimie
  • technologie
  • didactique des lettres

En raison des conventions passées avec les universités françaises, des étudiants gabonais inscrits dans les filières du bois (chimie et sciences du bois) sont en cotutelle internationale. Ils sont respectivement installés à Pau, Nancy et Clermont Ferrand (France).

Débouchés professionnels

La plupart des étudiants sont issus des trois Grandes Écoles engagées dans le projet de formation doctorale. Au terme de leur soutenance de thèse, ils sont intégrés dans ces institutions en qualité d’enseignants-chercheurs. Les professionnels pourraient également envisager des changements de corps pour devenir enseignants-chercheurs. Les futurs docteurs pourraient rejoindre le secteur privé ou public autre que l’enseignement : c’est le cas des technologies et des sciences.

Conditions d’admission

Les recrutements s’effectuent sur la base d’un appel d’offre (les places sont limitées). Les candidats doivent absolument fournir une recommandation d’un enseignant de rang magistral, qui renseigne l’itinéraire du candidat, son sérieux à poursuivre des recherches et son autonomie. Les candidats professionnels fournissent un justificatif financier. Les pièces suivantes sont exigées :

  • Liste des diplômes depuis le baccalauréat jusqu’au Master;
  • Projet de thèse d’une vingtaine de pages pour les lettres et sciences humaines, et d’une dizaine de pages pour les candidats des sciences et technologies. La problématique provisoire, le référentiel théorique et la méthodologie doivent être explicités;
  • Lettre de motivation du candidat exposant les raisons qui justifient la volonté de s’inscrire en thèse;
  • Deux photos d’identité.

Les dossiers sont à déposer au secrétariat de l’École Doctorale sise à l’École Normale Supérieure de l’Enseignement Technique. Le Directeur de l’École Doctorale convoque la réunion d’examen des dossiers sous la supervision du Président du conseil scientifique et des Directeurs des Laboratoires de Recherche affiliés à l’École Doctorale. Les candidats retenus reçoivent une notification écrite de l’École Doctorale. Au terme de cette sélection, les candidats retenus sont invités à formaliser la procédure d’inscription.

Frais et droit d’inscription

L’inscription est validée lorsque le doctorant s’acquitte de ses frais et droits d’inscription. Les frais et droits d’inscription ne varient pas d’une année à une autre, ils sont fixes et dépendent du statut du doctorant.

  • Doctorant étudiant 250.000 FCFA
  • Doctorant professionnel 350.000 FCFA

Les frais et droits d’inscription sont payables à l’Agence Comptable des Grandes Écoles (École Normale Supérieure) et ne sont pas remboursables conformément aux statuts et à la charte des thèses.

Allocations d’études

Les doctorants étudiants bénéficient d’une bourse d’étude octroyée par l’Agence nationale des Bourses du Gabon (ANBG). La bourse peut être suspendue si le doctorant ne participe pas aux séminaires de doctorat, aux évaluations et aux activités de recherche avec son équipe et son directeur.

Durée de la thèse

La production de la thèse dure trois années conformément à la charte des thèses. Une prorogation d’une année exceptionnelle est accordée à la demande du laboratoire et du directeur de thèse. Cette prorogation n’est pas automatique. Elle doit être justifiée au regard de l’état d’avancement des travaux. Il est possible que le doctorant arrête à mi-chemin pour des raisons sociales (décès d’un membre cher, maladie). Il lui sera accordé la totalité du temps non épuisé pour achever la thèse.

Formation doctorale

Les doctorants (tout parcours confondus) assistent à deux séminaires transversaux : droit et économie. Dans chaque laboratoire, ils sont également astreints à deux séminaires disciplinaires en lien direct avec la thèse d’une durée de 60 heures. Outre ces séminaires, ils participent aux activités de recherche du laboratoire, au suivi quotidien de leur thèse, à des manifestations scientifiques nationales et à la mobilité internationale. Ces activités enrichissent l’univers heuristique du doctorant. Les activités ci-après s’ajoutent à la formation doctorale :

  • Doctorales : évaluation de l’état d’avancement des travaux par la mise en place des ateliers et comités de thèse ;
  • Séminaire de formation à la rédaction d’un article scientifique ;
  • Séminaire de formation à la collecte et à l’analyse des données.

La présence à ces activités est obligatoire. Le renouvellement des inscriptions est subordonné à la participation effective à ces activités.

Liste des étudiants inscrits première cohorte

Nom et Prénoms Parcours
EDZANG ESSONO Ghislain Littérature anglaise
EKANG Dieudonné Technologies
EMEGUE MENGUE Janvier Didactique de la littérature
ESSONO NDONG Samuel Sciences de l’éducation
EVY EYA Lyonore Littérature
   
KOUÉMO DJOUKOUE Dérille Mathématiques pures
LOUEMBE ONGUELET Christian Sciences de l’éducation
MBAGOU MVE ZUE ONA Ismaël Géochimie
MENGUE AMVAME Guy Roger Histoire sociale (Religion)
NDILOU Merline Technologie
NDZENGBORE ENDAMNE Géochimie/pédologie
ONDH-OBAME Physiologie végétale
OBUNE OBAME Jean Luc Géographie
PAMBA Richard Géomantique
YOLLA BAGNENGUE Jessica Finances
ZUKUE ONDO Gontran Littérature

Liste des Laboratoires et des responsables

Laboratoires Responsables  
Laboratoire de recherche en Technologies des Systèmes (LARTESY) M. NGANGA KOUYA Donatien  
Groupe de Recherche en Sciences Humaines et Sociales (GRESHS) M. ALLOGHO NKOGHE Fidèle  
Laboratoire de Recherche sur les Systèmes Éducatifs (LARESSE) M. NGUEMA ENDAMNE Gilbert  
Laboratoire pluridisciplinaire des Sciences (LAPLUS) M. EBA François  
Laboratoire de Recherche en Mathématiques (LAREMA) M. NANG Philibert  
Laboratoire des Sciences de la Vie et de la Terre (LASCIVIT) M. NDOUTOUME NDONG Auguste  
Laboratoire Eco vectoriel (LABOECOVECTO) M. MAVOUNGOU Jacques  
Centre d’Étude en Littérature Gabonaise M. MOUPOUMBOU Clément
Centre d’Études et de Recherche du Monde Anglophone M. AKENDENGUE René Daniel

 N.B. Les laboratoires en jaune sont des entités associées

Répartition des chercheurs et doctorants dans les laboratoires et productions scientifiques

Laboratoire de Recherche en Technologies des Systèmes

Directeur :

  • NGANGA KOUYA Donatien/ Maitre de Conférences en Technologies des systèmes

Membres :

  • KIBOUKA Guy Richard/ Assistant ;
  • MANDATSY MOUGOMO Jean Blaise/Assistant.

Groupe de Recherche en Sciences Humaines et Sociales

Directeur :

  • ALLOGHO NKOGHE Fidèle Maître de Conférences en géographie

Membres :

  • MEYO ME NKOGHE Dieudonné /Professeur titulaire en histoire sociale ;
  • MBENGONE EKOUME Carole/Maître de Conférences en Psychologie cognitive ;
  • MAMBANI Jean Bernard/Maître-assistant en géographie.

Doctorant :

  • OBUNE OBAME Jean Luc

Revues :

  • Humanitas et Cahiers du GRESHS

Laboratoire de Recherche sur les Systèmes Éducatifs

Directeur : NGUEMA ENDAMNE Gilbert/Maître de Conférences en Sociologie de l’Éducation

Membres :

  • SIMA EYI Nathalie/Maître-assistant Sciences de l’éducation Planification et administration scolaire ;
  • NZEMO BOYOGO Olga Thérésia/Maître-assistant en sciences de l’éducation lecture et enseignement ;
  • NDOUMATSIGUI Landry, assistant sciences de l’éducation.

Doctorants :

  • ESSONO NDONG Samuel ;
  • LOUEMBE ONGUELET Christian.

Revue :

  • AKENG Revue Gabonaise de Recherche en éducation cinquième numéro/l’Harmattan

Laboratoire Pluridisciplinaire des Sciences

Directeur :

  • ÉBA François/Maître de Conférences en Chimie

Membres :

  • ABOGUE MEBALE  Aimé /Maître de Conférences en Chimie ;
  • ONDO Jean Aubin/Maître de Conférences en Chimie ;
  • ONDO NDONG Roger /Maître-assistant ;
  • OMANDA Hugues/Maître-assistant ;
  • MOUSSAMBI Zita Hermance Maître-assistant en Physique.

Doctorants :

  • NDZENGBORO ENDAMNE ;
  • MBAGOU MVE ZUE ONA Ismaël.

Laboratoire de Recherche en Mathématiques

Directeur :

  • NANG Philibert/Maître de Conférences en mathématiques pures

Membres

  • ANDAMI OVONO Armel/Maître de Conférences en mathématiques. 
  • OBAME NGUEMA/Maître-assistant en mathématiques.
  • BETOUE Marthe/Maître-assistant en mathématiques.
  • NDIAYE Ibrahima/Assistant en mathématiques.
  • PAMBO BELLO Kowir/Assistant en mathématiques.
  • EYIMI MINTO’O EBANG Azariel Paul/Assistant en mathématiques.

Laboratoire des Sciences de la Vie et de la Terre

Directeur :

  • NDOUTOUME NDONG Auguste/Maître de Conférences en Entomologie agricole et Phytopathologie

Membres :

  • DOREGO Clémentine/Maître-assistant Biologie ;
  • MEWONO Ludovic /Maître-assistant Immunologie ;
  • BOULINGUI Jean-Eude/Maître-assistant Géo-matériaux ;
  • NTSAME AFFANE/Maître-assistant en biologie.

Doctorants :

  • ONDH-OBAME Alban
  • OYE Anda

Laboratoire Éco Vectoriel

Directeur :

  • MAVOUNGOU Jacques/Maître de Conférences

Membres :

Doctorant

  • PAMBA Richard

Centre d’Études en Littérature Gabonaise

Directeur :

  • MOUPOUMBOU Clément/Maître de Conférences ;
  • SIMA EYI / Maître de Conférences ;
  • TABA Didier / Maître de Conférences ;
  • MOMBO Charles Edgard/ Maître de Conférences ;
  • MANFOUMBI MVE Achille/ Maître de Conférences ;
  • LIYAMANGOYE Bob/ Maître-assistant.

 

Message à la une

Confinement total du Grand Libreville : Libreville, Owendo, Ankanda, Station balnéaire de la pointe-Denis, à partir de ce dimanche 12 Avril 2020 à 00heure, pendant 15 jours

Actualité recente

Désinfection des locaux de l’Ecole Normale Supérieure de Libreville
23 juin 2020
Soutenance de thèse codirigée par l’Université Félix Houphouët-Boigny (Côte d’Ivoire) et l’Ecole Normale Supérieure (Gabon)
20 juin 2020
Nouveau calendrier académique de l’ENS de Libreville
16 juin 2020